• Virginie b.

courage


Je viens de lire cette phrase et voilà, ça me parle. Plusieurs personnes m'ont dit que j'étais courageuse, lorsque j'ai traversé ce qui reste à aujourd'hui la plus grande épreuve de ma vie, et je ne comprenais pas. Je ne voyais pas où était le courage. Au fond de moi je connaissais la peur, l'angoisse, celle qui empêche de respirer, de manger, de dormir ... Celle qui fait fumer, picoler, crier ... Et c'est vrai qu'à l'extérieur, et c'est vrai que dans mes mots, dans mes actions, il y avait de la force, de la détermination, sans limite, inépuisable bien qu'épuisée parfois. Et je disais non, ce n'est pas du courage. Je disais, je ne sais pas ce que c'est le courage. Je croyais qu'être courageux cela voulait dire ne pas avoir peur et moi, j'avais peur... Grâce à cette phrase je comprends que oui, c'était du courage et que oui j'ai été courageuse car j'ai été en capacité à dépasser ma peur, à continuer à avancer, à vivre, à rire même. J'avais peur et je l'ai fait quand même, car la peur au final, ce n'est qu'un écran de fumée, un vertige, une illusion. Et j'ai vu et je sais que je peux en même temps avoir peur et être forte, être triste et heureuse, ne pas savoir et y aller, me faire confiance ...


  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • SoundCloud - Gris Cercle
  • Gris LinkedIn Icône