• Virginie b.

New Me

Mis à jour : 16 mai 2019


En 2011 j’ai décidé d’une réorientation professionnelle et j’ai rencontré le Coaching. Ce fut pour moi une évidence que c’était à cette méthode que j’avais envie de me former. Je ne savais pas encore pourquoi.


En 2012 j’ai commencé ma formation, je ne savais pas alors qu’elle allait se poursuivre jusqu’en 2014 sur les bancs de l’école et à vie ensuite dans un processus d’auto-formation de moi-même chaque jour depuis. Je ne savais pas que j’allais, que j’avais déjà en fait depuis plusieurs années, déclencher mon moteur d’évolution de conscience et que celui-ci, une fois en route, ne s’arrête plus jamais.


En 2014 j’ai obtenu ma certification de Coach Professionnel Éthique et j’ai compris que cette formation je l’avais faite en premier lieu pour moi. Pour aller à la rencontre de moi-même de façon plus rapide, plus directe, plus confrontante, plus efficiente... car il y avait urgence. Urgence à vivre. Cela faisait déjà une année que j’accompagnais mes client.e.s, je prenais mes marques petit à petit, je gagnais confiance en moi devant les résultats, j’étais heureuse d’apporter ma contribution à leur évolution. Mais plus j’avançais à la rencontre de moi-même, plus je me sentais à l’étroit dans ma vie personnelle, jusqu’à ce jour de juin 2014 où tout a volé en éclats. Ma cellule familiale, mes repères, ma vie. Moi qui étais en train d’apercevoir le dernier étage de la pyramide de Maslow, je me suis retrouvée en une seconde à devoir faire face aux besoins vitaux du premier étage. Cette étape de vie, j’ai pu la vivre grâce à tout le travail effectué en amont avec moi-même. J’ai pu connecter toutes les ressources que j’avais en moi et dont j’ai eu particulièrement besoin à cette période : courage, détermination, honnêteté, optimisme, amour ...


Au fil des années suivantes, j’ai avancé, un pas après l’autre, une étape après l’autre, en ayant identifié très précisément mes besoins, mes essentiels, mes objectifs. Je n’ai jamais lâché. Cela a été dur, douloureux, difficile. Un mélange d’horreur et d’amour, fait du pire et du meilleur. J’ai appris le mélange des émotions, les vagues d’humeurs. J’ai appris à me taire et à dire. Oui j’ai beaucoup appris, sur moi et sur les autres. J’ai vu la profondeur et la complexité d’un être humain. J’ai vu sa beauté aussi et j’ai beaucoup reçu.

J’ai également apprivoisé, ajusté ma capacité à donner : de l’écoute, de l’amour, de l’accueil pour ne plus m’y perdre mais au contraire m’y trouver.


2018 a été une année extrêmement riche. Riche de vécu, d’expériences, d’émotions, de compréhension et d’avancées. Riche d’amour et de deuil. Je suis allée au cœur de moi, de l’intérieur et de l’extérieur. Je me suis accompagnée et je me suis faite accompagner et c’est un principe qui perdure tant je suis intrinsèquement convaincue de la puissance évolutive qui se dégage d’un travail à quatre mains, à deux cœurs.


Mai 2019, je vous présente mon nouveau site web, reflet de ma nouvelle identité, incarnation de ma dernière naissance. Ce « New Me » comme je l’avais identifié sur mon premier document de travail il y a neuf mois... J’en suis heureuse et fière. J’y ai mis tout mon être, tout mon cœur, tout ce qui vibre en moi, comme dans ce message que vous venez de lire et dans lequel je me dévoile comme jamais auparavant.


Avec cœur ♡


Virginie


  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • SoundCloud - Gris Cercle
  • Gris LinkedIn Icône