• Virginie b.

Je dérange


Liberté d’expression Liberté de penser Liberté d’écrire Liberté Je suis une femme, je vis en France, je suis née en 1970, nous sommes en 2018 Et j’écris. J’écris mes pensées, mes réflexions. Ce en quoi je crois, ce qui me fait réagir ou agir. Je parle de mes prises de conscience, de mes compréhensions. Je livre mes interrogations, mon passé, mon futur. J’écris comme je respire, comme j’inspire, comme je suis. Je pourrais garder tout cela pour moi, je l’ai fait pendant longtemps. Et puis, j’ai compris que cela m’apportait beaucoup de partager, de me livrer, de m’exposer. J’ai su aussi que mes écris vous parlent, vous touchent, qu’ils diffusent quelque chose en vous qui vous appartient et qui fait son chemin. Je sais aussi que pour certains, il est insupportable de me lire, insupportable même l’idée de ma prise de parole. Qu’il faudrait que je me taise, que je disparaisse. J’ai payé cher ma liberté d’expression et je paye encore, parfois, quand le passé refait surface et redevient présent. Me croirez-vous amis lecteur si je vous dis que j’ai été menacée, insultée ? Si je vous dis que l’on a essayé de me faire taire par tous les moyens et que l’on essaye encore. Je dérange Ma liberté d’expression dérange Ma liberté d’être dérange Je le revendique ce droit de déranger, de bousculer, de titiller, de confronter, de faire vibrer. J’y mets tout mon amour à déranger, toute ma conscience, toute mon attention. Alors j’espère, oui, j’espère que je vous dérange.

  • Gris Icône Instagram
  • Gris Facebook Icône
  • SoundCloud - Gris Cercle
  • Gris LinkedIn Icône